SOMMAIRE
.
Fil info du vendredi 10 janvier 2014 N° 3745/25141


FRANCE - FIL INFO CULTURE - La LICRA reconnaît que "force reste à la loi" après une décision favorable à Dieudonné du Tribunal administratif de Nantes : La LICRA, Ligue internationale contre la racisme et l'antisémitisme présidée par Maître Alain Jakubowicz, a reconnu jeudi 9 janvier 2014 que "force reste à la loi" après une décision favorable à Dieudonné du Tribunal administratif de Nantes. Un jugement en référé du Tribunal administratif de Nantes (Loire Atlantique) a d'abord autorisé le spectacle "Le Mur" de Dieudonné au Zénith Nantes Métropole pour le jeudi 9 janvier 2014, contre l'arrêté d'interdiction du préfet de Loire Atlantique, Christian de Lavernée. Mais Manuel Valls, ministre de l'Intérieur et auteur de la circulaire visant à interdire le dernier spectacle de Dieudonné, a fait appel dans l'heure devant Conseil d'Etat qui a très rapidement invalidé le jugement de Nantes. Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault avait immédiatement déclaré : "Mon gouvernement est plus que jamais déterminé à faire reculer le racisme et l'antisémitisme. L'Etat fait appel du jugement". Maître Jacques Verdier, l'un des avocats de Dieudonné, venu pour défendre la "liberté d'expression contestée par un ministre" a déclaré : "On est dans la justice d'exception". Mais la représentante de l'Etat a déclaré : "Ce n'est pas de l'humour sur la Shoah, ce sont des paroles du registre de l'indicible". Le ministère de la Justice a fait une déclaration. Début de citation : "Le juge des référés a constaté que, s'il appartient à l'autorité investie du pouvoir de police municipale de prendre toute mesure destinée à prévenir une atteinte à l'ordre public et si le respect de la dignité humaine est l'une des composantes de l'ordre public, les propos provocants et choquants tenus par M'Bala M'Bala à l'égard de faits historiques comme à l'encontre de personnes de la communauté juive, lesquels sont susceptibles de relever d'incriminations pénales compte tenu d'une présentation qui excède les limites de la liberté d'expression, il n'est pas établi par les seules pièces du dossier que le spectacle ait été construit autour cette thématique ni même qu'elle en constitue une partie essentielle. Il a donc estimé que le motif tiré de l'atteinte à la dignité humaine ne permettait pas de justifier légalement la mesure d'interdiction attaquée. Il en outre considéré que le spectacle « Le Mur » prévu à Nantes, qui apparaît comme la reprise, dans le cadre d'une tournée, du même spectacle présenté depuis plusieurs mois sur une scène parisienne, n'a pas donné lieu, au cours de cette période, à des troubles à l'ordre public et que si la préfecture de la Loire-Atlantique a été saisie de nombreuses protestations et si une manifestation a été annoncée devant la salle prévue pour le spectacle, il n'est pas justifié de ce que le préfet ne disposerait pas des moyens nécessaires propres à assurer le maintien de l'ordre public." Fin de citation. Sur place, devant la salle du Zénith de Saint-Herblain, plusieurs milliers de spectateurs, 5 à 6 000, attendaient dans le calme Dieudonné qui a été interdit de spectacle. Cernés par les forces de police et les gendarmes mobiles en tenue de combat urbain, les fans de l'humoriste noir et militant antisioniste Dieudonné ont entonné la "Marseillaise", chant patriotique révolutionnaire adopté par la France comme hymne national. Dieudonné a déclaré que cette décision était "lourde de conséquences pour la liberté d'expression". Puis Dieudonné a demandé à son public de rentrer chez lui. La LICRA a donc diffusé un communiqué. Début de citation : "Le Tribunal administratif de Nantes vient de suspendre l'arrêté interdisant la tenue du spectacle de Dieudonné M'bala M'bala à Nantes ce soir. Dans un Etat de droit, force est à la loi et ce qu'ont décidé les magistrats administratifs, garants des libertés publiques, doit être respecté. Il ne s'agit pas pour autant d'un blanc-seing donné à Dieudonné M'bala M'bala. Gageons que ce dernier expurge désormais ses spectacles de ses saillies antisémites, et, comme l'a annoncé son avocat, exécute enfin les décisions de justice rendues à son encontre. Dieudonné M'bala M'bala n'est pas au dessus des lois et doit, comme tout justiciable, payer à l'Etat les amendes auxquelles il a été condamné. La LICRA reste évidemment vigilante et agira en justice pour tout nouveau propos de haine qu'il viendrait à proférer. Son seul et unique objectif en sa qualité d'association citoyenne a toujours été et sera toujours de combattre le racisme et l'antisémitisme sous toutes leurs formes". Fin de citation. Rappelons que la LICRA est une association internationale à but non lucratif (loi 1901), ayant pour but de combattre le racisme, l'antisémitisme, la xénophobie et les discriminations et défendre leurs victimes individuelles ou collectives, de promouvoir les droits de la personne humaine et prévenir, par une action éducative et positive, toute atteinte qui pourrait leur être portée, de combattre la négation et l'apologie des génocides et des crimes contre l'humanité, et défendre l'honneur et la mémoire de leurs victimes. La LICRA édite le plus ancien journal antiraciste du monde, "Le droit de vivre". Plus de détails : Manuel Valls envoie aux préfets et aux maires la circulaire visant à interdire le spectacle "Le Mur" de Dieudonné ; François Hollande fait de la protection des Juifs une cause nationale ; Blogger, webmaster : Copyright et conditions d'utilisation du fil info ; Fil-info-France, quotidien international pourquoi ?


Autres pays traités le 10 janvier 2014 :

FRANCE - FIL INFO ANTISEMITISME - "Dieudonné M'Bala M'Bala seul responsable de sa situation", selon la LICRA, après l'interdiction de son spectacle par le Conseil d'Etat
FRANCE - FIL INFO CULTURE - La LICRA reconnaît que "force reste à la loi" après une décision favorable à Dieudonné du Tribunal administratif de Nantes
FRANCE - FIL INFO CONSOMMATEUR - Le Sénat adopte la proposition de loi contre les frais de port gratuits des livres vendus en ligne, dite loi anti-Amazon
FRANCE - FIL INFO FINANCES - La dette "place notre pays dans une zone dangereuse", avertit le premier président de la Cour des Comptes
FRANCE - FIL INFO POLITIQUE - Le magazine people Closer révèle que François Hollande rejoint sa maîtresse la nuit pour lui mettre une quenelle
FIL INFO PAYS-BAS/ISRAEL - La plus grande société de gestion de fonds de pension des Pays-Bas décide de boycotter Israël
FIL INFO LUXEMBOURG - L'ancien premier ministre Jean-Claude Junker candidat à la présidence de la Commission européenne
FIL INFO GRECE - Mandats d'arrêt contre des responsables de la Banque postale pour prêts frauduleux d'environ 500 millions d'euros
FIL INFO SUISSE - La présidente sud-coréenne en visite d'Etat en Suisse les 20 et 21 janvier 2014
FIL INFO PAKISTAN - Le commissaire Chaudhry Aslam, surnommé le "super flic de Karachi" assassiné dans un attentat
FIL INFO CUBA - Fidel Castro effectue une sortie publique, la première depuis 9 mois en inaugurant une galerie d'art
FIL INFO BOLIVIE - La Bolivie prend la présidence tournante du Groupe des 77 (G-77) plus la Chine
FIL INFO VENEZUELA - Monica Spear Mootz, Miss Venezuela 2004, et son compagnon, assassinés devant leur fillette de 5 ans lors d'un vol qui aurait mal tourné
FIL INFO IRAN - Le président Hassan Rohani réagit après la non invitation de l'Iran à la conférence sur la Syrie, Genève-2
FIL INFO ISRAEL - L'état de santé de l'ancien premier ministre Ariel Sharon est désespéré
FIL INFO EGYPTE - Le procès de Mohamed Morsi pour incitation au meurtre des manifestants reporté au 1er février 2014 en raison de mauvais conditions météorologiques
FIL INFO TUNISIE - Le Premier ministre Ali Larayedh donne sa démission pour résoudre la crise politique
FIL INFO TUNISIE - L'armée intervient contre des manifestants à Tataouine
FIL INFO TUNISIE - Pour la première fois dans un pays arabe, la parité hommes-femmes inscrite dans la constitution
FIL INFO MAROC - L'article 475 du Code pénal accordant l'impunité aux violeurs a été abrogé
FIL INFO RDC - Un jésuite belge dénonce un "gigantesque" trafic d'enfants en RDC



RETOUR SOMMAIRE JANVIER 2014

FIL INFO DU VENDREDI 10 JANVIER 2014

VERSION IMPRIMABLE DU JOUR

RETOUR SOMMAIRE ARCHIVES INFOS



FIL-INFO-FRANCE, LA CITATION DU JOUR :
"On fait de la critique quand on ne peut pas faire de l'art, de même qu'on se met mouchard quand on ne peut pas être soldat." Gustave Flaubert


FIL INFO :

Fil info Afrique - Fil info Asie - Fil info Moyen Orient - Fil info Europe - Fil info Amérique du Nord - Fil info Amérique centrale - Fil info Amérique du Sud - Fil info Océanie - Fil info Monde - Fil info ONU



Source à citer : www.fil-info-france.com/



é HAUT


 


QUOTIDIEN
INDEPENDANT

( ! ) Liens en bleu
CONDITIONS D'UTILISATION




HIER PASSIF ?
AUJOURD'HUI ACTIF !
DEVENEZ CORRESPONDANT
de PRESSE (bénévole)
Vous disposerez
librement
de votre page Internet...
Voir conditions
d'obtention
de la carte :
ICI


- Publicité -