Entrez
votre email :
__ABONNEMENT__
GRATUIT !
        
Ciquez-ici !
fil info
0ACCUEIL INDEX GENERAL00VILLES00INFO,,QUIZ,,VIRUS,,METEO,,TV-SAT-CINE,,ASTRO,,AJOUTER FAVORIS !,,CONTACTS SOUMETTRE UN SITE0
    ANNUAIRE INFO FRANCE POLITIQUE de FIL-INFO-FRANCE :    
   
Kofi Annan

Offre fil info n° 1



PRESSE :

Il y 24 ans,
paraissait
le 1er fil info !
 
"Je veux créer
un nouveau média,
qui par la taille
et la concision des textes,
soit adapté
au rythme actuel
de la société"
 
à "L'EXPRESS"
en mars 1984 !
 


1ère
parution
le 7
novembre
1983 !



A l'écoute...

du monde !
par
Elisabeth !


Kofi Annan, septième secrétaire général de l'ONU

Kofi Annan, septième secrétaire général de l'ONU. Premier mandat : de 1997 à 2001. Second mandat : de 2002 à 2006.

Portrait de Kofi Annan

Septième Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, le premier à sortir des rangs du personnel de cette organisation. Il succède à l’Egyptien, Boutros Boutros Ghali.

Mandat : 1997 – 2001

Second mandat : le 29 juin 2001, sur recommandation du Conseil de sécurité, l’Assemblée générale l’a réélu par acclamation pour un second mandat, commençant le 1er janvier 2002 et s’achevant au 31 décembre 2006. Ce renouvellement est une exception pour l'ONU, car les secrétaires généraux représentent habituellement leurs continents à tour de rôle.

BIOGRAPHIE :

Kofi Annan est né à Kumasi (Ghana) le 8 avril 1938. Il étudie à l’Université scientifique et technologique, à Kumasi, et achève sa licence d’économie au Macalester College, à St. Paul (Minnesota) aux Etats-Unis, en 1961.

En 1961 et 1962, il a fait des études de troisième cycle en économie à l’Institut universitaire des hautes études internationales, à Genève en Suisse.

Il intègre les Nations Unies en 1962, en tant que fonctionnaire du budget auprès de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé). Il occupe ensuite divers postes au sein de cette organisation.

En 1971 et 1972, Kofi Annan entre au Massachusetts Institute of Technology pour y faire des études de troisième cycle en économie. Il obtient son diplôme de maîtrise en sciences de gestion.

Kofi Annan a exercé plusieurs postes au sein des Nations Unies. Il a fait partie de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, à Addis-Abeba en Ethiopie, à la Force d’urgence des Nations Uunies (
FUNU II), chargée de superviser le cessez-le-feu entre les forces égyptiennes et israéliennes et, à l'issue des accords du 18 janvier 1974 et du 4 septembre 1975, superviser le redéploiement des forces égyptiennes et israéliennes, fournir en hommes et contrôler les zones tampons créées en vertu de ces accords, à Ismailia en Egypte.

Il entre ensuite au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à Genève en Suisse, puis, de 1987 à 1990, au Siège des Nations Unies à New York, comme Sous-Secrétaire général à la gestion des ressources humaines et Coordonnateur des Nations unies pour les questions de sécurité, puis comme Sous-Secrétaire général à la planification des programmes, au budget et à la comptabilité, puis Contrôleur (1990-1992).

En 1990, après l’invasion du Koweït par l’Irak, Kofi Annan a reçu du Secrétaire général Boutros Boutros-Ghali la mission spéciale d’organiser le rapatriement de l’Irak de plus de 900 fonctionnaires internationaux et ressortissants de pays occidentaux. Il a ensuite dirigé la première équipe des Nations unies chargée de négocier avec l’Irak sur la question de la vente du pétrole pour financer l’aide humanitaire (programme pétrole contre nourriture).

En 1993, il est promu sous-secrétaire général de Boutros Boutros-Ghali.

Kofi Annan a également occupé les postes de sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix, de mars 1993 à février 1994, puis de Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, de février 1994 à octobre 1995 puis d'avril 1996 à décembre 1996).

Ses fonctions de Secrétaire général adjoint ont coïncidé avec une croissance exceptionnelle des effectifs et de l ’extension géographique des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, qui, à leur maximum, en 1995, comportaient un déploiement total de près de 70 000 militaires et civils originaires de 77 pays.

Entre novembre 1995 et mars 1996, après l’Accord de paix de Dayton, qui a mis un terme à la guerre en Bosnie-Herzégovine, Kofi Annan a été Représentant spécial du Secrétaire général pour l’ex-Yougoslavie, supervisant à cette occasion la transition, en Bosnie-Herzégovine, de la Force de protection des Nations Unies (FORPRONU) à une force multinationale de mise en oeuvre de la paix (IFOR) sous la direction de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

En 1997, il succède à Boutros-Ghali dans sa responsabilité de secrétaire général des Nations Unies, et propose dans son plan de réformes intitulé "Rénover les Nations Unies", qui a été présenté aux Etats Membres en juillet 1997, de mettre l’accent sur l’amélioration de la cohérence et de la coordination de l’action de l’ONU.

Représentant de l'ONU à l'étranger, il tente de faire respecter les décisions du Conseil de sécurité par l'Irak en 1988 et parvient à mobiliser l'opinion internationale contre les violences au Timor-Oriental.

Il a également permis un accord, en 1999, pour sortir de l’impasse entre la Libye et le Conseil de sécurité au sujet de l’attentat de Lockerbie remontant à 1988, une action diplomatique en 1999 pour organiser une réaction internationale à la violence au Timor oriental, la certification du retrait israélien du Liban en septembre 2000 et plusieurs autres efforts, depuis que la violence a de nouveau éclaté en septembre 2000, pour encourager les Israéliens et les Palestiniens à régler leurs différends par des négociations pacifiques s’inspirant des résolutions 242 et 338 du Conseil de sécurité et du principe "la terre contre la paix".

En avril 2000, il a publié son rapport sur le millénaire intitulé "Nous les peuples : le rôle des Nations Unies au XXIe siècle", dans lequel il invite les Etats Membres à s’engager en faveur d’un plan d’action pour l’élimination de la pauvreté et de l’inégalité, l’amélioration de l’éducation, la réduction du VIH/sida, la préservation de l’environnement et la protection des peuples contre les conflits et la violence.

En avril 2001, le Secrétaire général a publié un "appel à l’action" en cinq points, pour venir à bout de l’épidémie d’infection par le VIH et de sida – ce qu’il décrit comme une priorité personnelle – et a proposé la création d’un fonds mondial sida et santé, par lequel transiterait une partie des ressources nécessaires pour aider les pays en développement à surmonter la crise.

Le 10 décembre 2001, Kofi Annan reçoit le prix Nobel de la paix.

Le Secrétaire général parle couramment l’anglais, le français et plusieurs langues africaines. Il est marié à Nane Annan, juriste et artiste. Ils ont 3 enfants.

SOURCE :
ONU

LES CITATIONS DE KOFI ANNAN :

"Aujourd'hui nous vivons dans un monde où un homme a plus de chances d'être jugé s'il tue une seule personne que s'il en tue 100 000 !" (dans Le Nouvel Observateur, 3/12/98)

"Le monde se définit non seulement par ce "pour quoi", mais aussi par ce "contre quoi" et "contre qui" il agit".

"C'est l'ignorance, et non la connaissance, qui dresse les hommes les uns contre les autres".

"Sans progrès, il n'y a pas de paix possible. Sans paix, il n'y a pas de progrès possible".

"La seule voie qui offre quelque espoir d'un avenir meilleur pour toute l'humanité est celle de la coopération et du partenariat". Extrait d'un discours à l’Assemblée générale de l’ONU - 24 Septembre 2001 -

"Une attaque terroriste contre un pays est une attaque contre l'humanité tout entière". Extrait d'une déclaration devant le Conseil de Sécurité de l’ONU - 12 Septembre 2001

"La paix est un rêve suspendu". Extrait d'un discours à l’ ONU - 14 Septembre 2001

"C'est à chacun d'entre nous de cultiver le meilleur dans sa nature et de lutter contre le pire". Extrait d'un discours à New York - 13 Septembre 2001

"Rejetons la voie de la violence, qui est le produit du nihilisme et du désespoir". Extrait d'un discours à l’ Assemblée générale de l’ONU - 24 Septembre 2001

"La paix, la tolérance, le respect mutuel, les droits de l'homme, l'état de droit et l'économie mondiale ont tous également souffert des actes terroristes". Extrait d'un discours à l’ Assemblée générale de l’ONU - 1er Octobre 2001

"Les graines d'un vieillissement en bonne santé se sèment tôt".
Extrait d'un discours à l’Assemblée mondiale sur le vieillissement - 27 Septembre 2001

"Les actes de terrorisme ne peuvent jamais se justifier, quelque raison que l'on puisse faire valoir". Extrait d'un discours à l’Assemblée Générale de l’ONU - 14 Septembre 2001

DISTINCTIONS :

Prix Nobel de la paix en 2001
Université de technologie de Dresde (Allemagne) : doctor honoris causa (26 avril 1999)
Freie Universität Berlin : doctor honoris causa (13 juillet 2001)
Carleton University : Doctor of Laws, honoris causa (9 mars 2004)
Université de Gand : doctor honoris causa ( 2004)
Université d'Ottawa : Doctor of the University Degree (9 mars 2004)


Plus de détails :

Tous les secrétaires généraux de l'ONU, de 1946 à 2017
La biographie officielle de Kofi Annan sur le site de l'ONU
Le site officiel de l'ONU
Le Ghana


Hier passif ? Aujourd'hui actif !
REAGIR ! ECRIRE ! DENONCER ! PARTAGER !
DEVENEZ
CORRESPONDANT de PRESSE (bénévole)
Vous disposerez
librement de votre page Internet...
Voir conditions d'obtention de la carte :

ANNUAIRE POLITIQUE DE FIL-INFO-FRANCE
Cet annuaire est destiné à l'usage des lectrices, lecteurs du quotidien en ligne "Fil-info-France".
Il est destiné à ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances
en politique institutionnelle ou suivre l'actualité à partir des sites officiels, des organisations gouvernementales, non gouvernementales ONG ou médias privés et agences de presse.

Source du texte : Fil-info-France, liens en bleu

Lecture :

PRIX LITTERAIRES

Plus d'info :
DOSSIERS D'ACTUALITE DE FIL-INFO-FRANCE


Plus de liens :
AFFAIRE PSG MATCH CONTRE ISRAEL

Rappel des droits fondamentaux :

A - "Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontière, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit"
- Article 19 de la
Déclaration universelle des droits de l'homme
Déclaration internationale des droits de l'homme, adoptée par l'Assemblée générale de l'ONU à Paris, le 10 décembre 1948.

B - "Toute personne a droit à la liberté d'expression. Ce droit comprend la liberté d'opinion et la liberté de recevoir ou de communiquer des informations ou des idées sans qu'il puisse y avoir ingérence d'autorités publiques et sans considération de frontières."
- Article 11-1 de la "
Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne". 2000/C 364/01. Nice, le 7 décembre 2000.

 

 

 



Copyright 2007 - 2017 Fil-info-France