Entrez
votre email :
__ABONNEMENT__
GRATUIT !
        
Ciquez-ici !
fil info
0ACCUEIL INDEX GENERAL00VILLES00INFO,,QUIZ,,VIRUS,,METEO,,TV-SAT-CINE,,ASTRO,,AJOUTER FAVORIS !,,CONTACTS SOUMETTRE UN SITE0
PAYS DU MONDE - AFRIQUE : ALGERIE_ COMMENT DEVENIR CORRESPONDANT (E) DE PRESSE BENEVOLE !
SOMMAIRE  

+ [Pages Info]
+ Fil info Algérie
+ [Pages Info Politique]

Le drapeau de l'Algérie !




Offre n° 1



 

Offre n° 2

Pour découvrir un autre pays africain, cliquez sur la carte !

Nom officiel
République algérienne démocratique et populaire. (en arabe : Al Jumhuriyah al Jaza'iriyah ad Dimuqratiyah ash Sha'biyah)
Administration
L'Algérie est divisée en 48 provinces (wilayas) : Adrar, Ain Defla, Ain Temouchent, Alger, Annaba, Batna, Bechar, Bejaia, Biskra, Blida, Bordj Bou Arreridj, Bouira, Boumerdes, Chlef, Constantine, Djelfa, El Bayadh, El Oued, El Tarf, Ghardaia, Guelma, Illizi, Jijel, Khenchela, Laghouat, Mascara, Medea, Mila, Mostaganem, M'Sila, Naama, Oran, Ouargla, Oum el Bouaghi, Relizane, Saida, Setif, Sidi Bel Abbes, Skikda, Souk Ahras, Tamanghasset, Tebessa, Tiaret, Tindouf, Tipaza, Tissemsilt, Tizi Ouzou, Tlemcen.Ces provinces sont divisées en 160 sous-préfectures et 1540 communes.
Capitale
Alger.
Chronologie politique
Juillet 1830 : Début de la colonisation française sous le gouvernement de Charles X qui fait occuper Alger.
1839-1847 : Résistance d'Abd el-Kader qui déclare la guerre à la France.
1870 : Les conquérants français achèvent leur installation dans tout le pays. Révolte en Kabylie contre la présence française.
1945 : Manifestations nationalistes.
1er novembre 1954 : Déclenchement de la guerre d'indépendance par le Front de Libération Nationale (FLN).
1959 : Le général de Gaulle accorde le droit aux Algériens à l'autodétermination.
18 mars 1962 : Signature des accords d'Evian qui mettent fin à 8 années de guerre.
1er juillet 1962 : Référendum sur l'auto-détermination. (99,7 % en faveur de l'indépendance)
5 juillet 1962 : Proclamation de l'indépendance. Création de la république démocratique populaire d'Algérie, régime socialiste à parti unique.
Septembre 1962 : Election de Ahmed Ben Bella à la présidence de la République.
8 octobre 1962 : L'Algérie adhère à l'ONU.
19 juin 1965 : Ben Bella est renversé par le colonel Houari Boumédienne qui forme Le Conseil Révolutionnaire.
Février 1971 : Nationalisation de l'industrie du pétrole. Boumédienne instaure une « gestion socialiste ».
27 décembre 1978 : Mort de Houari Boumédienne.
Janvier 1979 : Chadli Bendjedid devient président de la République.
1980 : Ben Bella est libéré de prison après 15 ans de détention. Accord avec la France qui s'engage à verser des primes pour le retour à 800 000 immigrés algériens.
1985 : 2 chanteurs kabyles très populaires sont condamnés à 3 ans de prison pour s'être opposés au régime.
1987 : Libéralisation économique. Accord de coopération avec la Russie.
5 au 10 Octobre 1988 : Emeutes de la faim à Alger et dans plusieurs autres villes du pays réprimées violemment par l'armée. 200 à 800 morts. L'état de siège est proclamé.
24 décembre 1988 : Chadli Benjedid est réélu.
1989 : Réforme de la constitution. Instauration du multipartisme. Fin de la référence au socialisme. 2 nouveaux partis sont créés : le FIS (Front islamique du salut) et la fondation de l'Union du Maghreb.
12 juin 1990 : Elections municipales, victoire du FIS.
1991 : Deux dirigeants du FIS sont arrêtés.
26 décembre 1991 : Premier tour des élections législatives, le FIS est en passe d'obtenir la majorité.
Janvier 1992 : Démission du Président Chadli Bendjedid. Création d'un haut comité d'Etat (HCE) présidé par Mohamed Boudiaf. Le processus électoral est suspendu.
Février 1992 : L'état d'urgence est décrété.
4 Mars 1992 : Le FIS est dissous.
29 juin 1992 : Mohamed Boudiaf est assassiné.
Juillet 1992 : Ali Kafi lui succède.
1993 : Début des violences des Groupes islamistes armés : assassinats, enlèvements attentats.
31 janvier 1994 : Liamine Zeroual devient le chef de l'Etat. Le HCE est dissous. Les violences contre les civils augmentent.
Décembre 1994 : Prise d'otages sur l'aéroport d'Alger dans un Airbus d'AirFrance.
16 novembre 1995 : Pour la 1ère fois depuis 1962 élections présidentielles multipartites. Liamine Zeroual est reconduit dans ses fonctions.
21 mai 1996 : 6 moines trappistes sont assassinés à Tibéhirine par le GIA.
1996 : La constitution est à nouveau modifiée. Elle donne plus de pouvoirs au chef de l'état, reconnaît l'Islam comme religion d'Etat et interdit les partis religieux et régionaux.
1997 : Législatives remportées par le parti au pouvoir. Les massacres de civils s'accentuent.
25 juin 1998 : Le chanteur kabyle, Lounès Matoub, est assassiné près de Tizi Ouzzou. Emeutes en Kabylie.
1999 : Liamine Zeroual ne se représente pas à la fin de son mandat.
Mars 1999 : Abdelzaziz Bouteflika est élu président (seul candidat après le retrait des 6 autres).
16 septembre 1999 : Référendum sur la loi de concorde civile.
 
Climat
Aride à semi-aride.
Code ISO
DZ.
Devise nationale
La révolution par le peuple et pour le peuple.
Drapeau
Le drapeau de l'Algérie !
Economie
Pétrole, gaz naturel. Ovins. Blé, orge, avoine, olives, citrons.
Fête nationale
1er novembre (Révolution du 1er novembre 1954).
Langue officielle
Arabe.
Offre n° 3

Liens
Chronologie des massacres en Algérie (1994 - 2002)
SOS Boumerdès
Le Croissant Rouge Algérien
La présidence de la République
Service du Chef de Gouvernement
Le ministère de l'Education Nationale
Le ministère de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de l'Artisanat
Le Conseil de la Nation
Le Conseil constitutionnel algérien
Secrétariat général du Gouvernement : Journaux Officiels, textes, constitution, etc.
L'ambassade de France en Algérie
Chambre Algérienne de Commerce et d'Industrie
Chambre de Commerce et d'Industrie de M'Zab
Union générale des travailleurs algériens (UGTA)
Le premier portail de l'Immobilier algérien : vendre acheter louer un bien immobilier dans toute l'Algérie, petites annonces, etc.
Drapeau, hymne national et heure locale
Algérie Santé
Metare Publica : Qui a crée le GIA ? Qui commandite les massacres ? Qui est responsable des assassinats politiques ciblés (Matoub Hachani...) Qui se cache derrière les événements de Kabylie ? Ce site répond à toutes ces questions et à bien d'autres. Que cachent les dossiers "classifiés" par le Président Bouteflika ?
CNAN Nord SPA, Compagnie Nationale de Navigation
Algerie Ferries
Le guide du web algérien
Tout l'actualité d'Annaba, ville industrielle de l'est algérien
La guerre d'Algérie
Chronologie de la guerre d'Algérie
L'histoire de l'Algérie par les images
Agir pour l'Algérie
Mission de l'Algérie auprès de l'ONU
Le Maghreb des droits de l'homme
Informations sur la situation des droits humains en Algérie
2003, Année de l'Algérie en France
Les Pages Jaunes Algériennes
Icosium Pro : Hébergement et conception de site web, audit en communication, régie publicitaire, conception graphique, etc.Un devis peut être demandé.
Ramdane Abane
Université d'Alger 2
Portail des étudiants d'Algérie
L'Office National des Statistiques
Les anciens noms des communes d'Algérie
La wilaya d'Ilizzi
La ville de Tébessa
Annuaire et moteur de recherche du Maghreb arabe
Le portail du droit algérien
La compagnie aérienne Air Algérie
Site pour la promotion de la culture berbère
Médias
Algérie Presse Service, Agence de presse officielle
Agence algérienne d'information (APS, privée)
Siwel, Agence kabyle d'information
La dépêche de Kabylie
La Nouvelle République, quotidien d'information
L'Expression
El Watan
Le Matin d'Algérie
Le Quotidien d'Oran
Liberté Le droit de savoir, le devoir d'informer (format PDF)
El Khabar
Le Petit Tlemcenien, quotidien républicain, indépendant
La Tribune, quotidien, édition en ligne
Le Jeune Indépendant
El Moudjahid
Le Soir d'Algérie
Horizons, quotidien national du soir
L'actualité en provenance d'Algérie
La Radio Algérienne
Offre n° 4

Monnaie
Dinar.
Partis politiques
RND Ralliement National Démocratique
FIS (Front Islamique du Salut) Parti interdit en 1994
MSP (Mouvement de la societé pour la Paix)
PFLN Parti du Front de Libération Nationale
RCD Ralliement pour la Culture et la Démocratie
Mouvement EnNahda (Mouvement pour la Renaissance)
PSL Parti Social Libéral
FFS (Front des Forces Socialistes)
Union pour la Démocratie et les Libertés
PT (Parti des Travailleurs)
MAK : Mouvement pour l'Autonomie de la Kabylie
Population
31,4 millions d'habitants.
Algériens.
Arabes (75 %), Berbères (24 %), Européens (1 %)
Principales villes
Alger, Oran, Mostaganem, Blida, Chlef, Annaba.
Religion
Musulmane sunnite (99 %) religion d'Etat, Chrétiens et Juifs (1 %).
Situation géographique
Deuxième pays d'Afrique par sa superficie. Au bord de la mer Méditerranée. Frontières avec le Maroc, la Mauritanie, le Mali, le Niger, la Libye et la Tunisie.
Statut
Le pays est fortement secoué par les actions violentes des groupes islamistes armés malgré la loi de concorde civile. Président et chef du gouvernement : Abdelaziz Bouteflika (depuis le 28 avril 1999). Un amendement constitutionnel a été adopté en novembre 2008 qui sépare la fonction de chef du gouvernement de celle de premier ministre. Premier ministre : Abdelmalek Sellal (depuis le 28 avril 2014).
Superficie
2 380 000 km²
Webcam
(Voir aussi espace Webcam)
Le ciel d'Annaba
A LIRE
Bouteflika : Une imposture algérienne de Mohamed Benchicou
Histoire de l'Algérie depuis l'indépendance : 1962 - 1988 de Benjamin Stora
La guerre invisible: Algérie, annees 90 de Benjamin Stora
Le Procès de "la sale guerre" de Habib Souaïdia
La Mafia des généraux de Hichem Aboud
 


Offre n° 5



COPYRIGHT 2002 - 2017 FIL-INFO-FRANCE.COM