SOMMAIRE
.
TCHERNOBYL CATASTROPHE NUCLEAIRE : tchernobyl, catastrophe, nucleaire, ukraine, 26 avril 1986, 26 avril 2016, 30e anniversaire, vingt-neuvième anniversaire, sarcophage, construction, arche, centrale, nucleaire, novarka, vinci construction grands projets, bouygues travaux publics, cancer, thyroide, radiation, contamination, terre, eau, tchernobyl, victimes, mensonge, etat, ukraine


"Divulgation française d'un secret d'Etat par Michèle Alliot-Marie : Les avions prisons de la CIA ont pris le même couloir aérien que le nuage de Tchernobyl en 1986..." Pascal Mourot, Homme de Presse, philosophe français né en 1957 ; Plus de citations de Pascal Mourot


1986 - 2016

30e ANNIVERSAIRE DE LA CATASTROPHE NUCLEAIRE DE TCHERNOBYL ,

première grande catastrophe nucléaire mondiale

La centrale nucléaire de Tchernobyl après la catastrophe


ANNEE 2016


Fil info du mardi 26 avril 2016 N° 4462/25858

FIL INFO UKRAINE - 30e anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl : Commémoration mardi 26 avril 2016 du 30e anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Le président ukrainien Petro Porochenko a déposé une gerbe au mémorial des victimes, situé près de centrale de Tchernobyl. Il a assisté à la signature par Suma Chakrabarti, président de la BERD, Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement, qui gère un fonds pour la sécurisation du site, portant sur le déblocage de 40 millions d'euros pour la construction d'un dépôt pour le combustible nucléaire usé de Tchernobyl. Blogger, webmaster, abonnés : Filinfo sources ; Contacts (fr) ; Contacts us ; Fil-info-France, quotidien international pourquoi ? ; Copyright et conditions d'utilisation du fil info ; Signaler une contrefaçon du filinfo, fil infos, fil news ou fil actu, contrefaçon par imitation !



ANNEE 2015


Lundi 27 avril 2015 N° 4149/25545

FIL INFO UKRAINE - Commémoration du 29e anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl

Mardi 28 avril 2015 N° 4150/25546

FIL INFO UKRAINE - Incendie de forêt près de la centrale nucléaire de Tchernobyl

Jeudi 30 avril 2015 N° 4152/25548

FIL INFO UKRAINE - 70 millions d'euros de la Commission européenne pour la sûreté nucléaire de Tchernobyl

FIL INFO UKRAINE - L'incendie près de la centrale nucléaire de Tchernobyl pourrait propager les radiations en Europe

Samedi 2 mai 2015 N° 4154/25550

FIL INFO UKRAINE - L'incendie près de la centrale nucléaire de Tchernobyl a été maîtrisé

Mardi 5 mai 2015 N° 4156/25552

FIL INFO RUSSIE - 10 millions d'euros supplémentaires en 2016 et 2017 pour le nouveau sarcophage de Tchernobyl

Jeudi 2 juillet 2015 N° 4206/25602

Le niveau de radiations dans la zone d'exclusion de Tchernobyl en forte hausse après un incendie



ANNEE 2014


Jeudi 24 avril 2014 N° 3834/25230

FIL INFO UKRAINE - Création d'un bataillon spécial "Donbass" pour lutter contre l'insurrection dans l'est de l'Ukraine

FIL INFO UKRAINE - L'arche de confinement de la centrale de Tchernobyl "ne garantira pas la sécurité"




ANNEE 2013


Samedi 27 avril 2013 N° 3524/24920

Commémoration du 27e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

Vendredi
15 février 2013 N° 3463/24859

Accident à Tchernobyl, pas de danger radioactif


ANNEE 2012


Mercredi 28 mars 2012 N° 3183/24579

FIL INFO UKRAINE - Le président annonce le lancement de la construction d'un sarcophage pour la centrale de Tchernobyl pour le 26 avril 2012

Vendredi 27 avril 2012 N° 3210/24606

FIL INFO ONU/UKRAINE - 26e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl

ANNEE 2011


Mardi 19 avril 2011 : La Commission européenne annonce le déblocage de 110 millions d'euros pour réhabiliter le site de Tchernobyl : A la veille d'une conférence des donateurs organisée mardi 19 avril 2011 à Kiev, le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a annoncé lundi 18 avril 2011 le déblocage de 110 millions d'euros pour le financement de projets de réhabilitation du site de Tchernobyl, 25 ans après l'explosion de la centrale nucléaire. La BERD, Banque européenne pour la Reconstruction et le Développement estime à 740 millions les fonds nécessaires pour la construction d'un sarcophage à long terme autour du réacteur 4 qui a explosé le 26 avril 1986, ainsi que d'un lieu de stockage des déchets nucléaires. Blogger, webmaster : Conditions d'utilisations Fil-info-France ** Manifestation des "liquidateurs" de Tchernobyl contre la réduction de leurs indemnités et pensions de retraite : Alors que le 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl va être célébrée le 26 avril 2011, 2 000 "liquidateurs", personnes réquisitionnés dans l'ancienne Union soviétique pour venir "nettoyer" les dégâts à Tchernobyl après l'explosion de la centrale nucléaire le 26 avril 1986, ont manifesté dimanche 17 avril 2011 à Kiev la capitale pour protester contre la baisse de leurs indemnités et pensions de retraite qu'ils touchaient pour avoir été exposées aux radiations, et l'augmentation du coût des soins médicaux. Le gouvernement a réduit de façon drastique leurs pensions en raison de la crise économique. Le président Viktor Ianoukovitch avait déclaré que tenir les promesses faites aux "liquidateurs" étaient "au-delà des forces du gouvernement". Blogger, webmaster : Conditions d'utilisations Fil-info-France

Mercredi 20 avril 2011 : 550 millions d'euros pour la construction d'un nouveau sarcophage à Tchernobyl : A l'issue de la conférence des donateurs organisée mardi 19 avril 2011 à Kiev, le premier ministre français François Fillon, qui co-présidait cette réunion au titre de la présidence française du G8, a annoncé le déblocage de 550 millions d'euros pour financer les travaux liés à la construction d'un nouveau sarcophage à Tchernobyl sur un total de 740 millions d'euros qui manquaient. Les plus gros donateurs sont l'Union européenne avec 110 millions d'euros, les Etats-Unis (86 millions d'euros), la France (47 millions d'euros), la Russie (45 millions d'euros) et l'Ukraine (29 millions d'euros). Un consortium formé par les sociétés françaises Bouygues et Vinci a remporté en 2007 un appel d'offres pour la construction d'un nouveau sarcophage étanche. Rappelons que l'un des réacteurs de la centrale nucléaire de Tchernobyl a explosé le 26 avril 1986 provoquant la plus grave catastrophe nucléaire jamais enregistrée. 25 ans après la catastrophe, les médecins et experts qui ont enquêté sur les retombées radioactives après cet accident estiment que les rapports officiels ont minimisé pendant ces derniers 25 ans l'impact de la catastrophe sous la pression du lobby nucléaire. 5 millions de personnes ont été touchées par les retombées radioactives. L'organisation de défense de l'environnement Greenpeace a indiqué que "les suites de la contamination radioactive (cancers, atteintes au systèmes immunitaires, maladies cardiaques) pourraient causer au total de 100 000 à 400. 000 morts dans les 3 anciennes républiques soviétiques touchées, le Bélarus, l'Ukraine et la Russie. Blogger, webmaster : Conditions d'utilisations Fil-info-France

Mardi 26 avril 2011 N° 2894/24290

UKRAINE - Commémoration du 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.
Blogger, webmaster : Conditions d'utilisations Fil-info-France ** Le président russe assistera aux commémorations du 26e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl : Le président russe Dmitri Medvedev participera mardi 26 avril 2011 aux commémorations du 26e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl. Le patriarche Cyrille de Moscou et de toutes les Russies participera également aux cérémonies. Blogger, webmaster : Conditions d'utilisations Fil-info-France

Jeudi 9 juin 2011 N° 2932/24328

AUTRICHE/UKRAINE/
TCHERNOBYL - L'Ukraine a réuni les fonds nécessaires pour la construction d'un sarcophage pour la centrale nucléaire de Tchernobyl : Le premier ministre ukrainien, Nikolaï Azarov, a déclaré mercredi 8 juin 2011 lors d'un entretien à Vienne avec le directeur général de l'AIEA, Agence internationale de l'énergie atomique, Yukiya Amano, que l'Ukraine "a pratiquement réuni les fonds nécessaires afin de construire une enceinte de confinement pour le sarcophage de Tchernobyl". Cette structure, haute de 105 mètres, longue de 150 mètres et large de 260 mètres, aura la forme d'une arche érigée au-dessus du sarcophage en vue de le protéger contre les agressions climatiques. La communauté internationale avait promis 550 millions d'euros à l'Ukraine pour réaliser ce projet lors de la conférence des bailleurs de fonds qui s'était tenue le 26 avril 2011 à Kiev en Ukraine. Blogger, webmaster : Conditions d'utilisations Fil-info-France

ANNEE 2008


Lundi 28 avril 2008 : UKRAINE : A l'occasion du 22e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, samedi 26 avril 2008, le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-Moon a déclaré que "les Nations Unies feront tout ce qui est en leur pouvoir durant la Décennie pour soutenir les efforts nécessaires à un renouveau de la région". Une centaine de personnes s'est réunie dans la nuit de vendredi 25 à samedi 26 avril 2008 se sont recueillis près du monument aux victimes de Tchernobyl, érigé à Kiev. 2,3 million de personnes en Ukraine sont considérés comme "ayant souffert à la suite de la catastrophe". 4 400 Ukrainiens, enfants ou adolescents au moment de la catastrophe, ont été opérés entre 1986 et 2006 pour le cancer de la thyroïde. 50 000 personnes sont mortes brûlées par les radiations. Des centaines de milliers d'autres ont été contaminées. 3 millions de mètres cubes de déchets polluent encore la zone de la catastrophe. Des travaux sont en cours pour construire un nouveau sarcophage pour remplacer l'ancien, érigé à la hâte à la suite de l'explosion du réacteur nucléaire, et qui risque de s'effondrer à "la moindre tornade ou tremblement de terre". La construction du nouveau sarcophage s'inscrit dans le cadre d'un projet de 1,4 milliard de dollars, financé par des donateurs internationaux, entamé en 1997. Le projet est réalisé par le consortium français Novarka, qui réunit les groupes Bouygues et Vinci.

Lundi 28 avril 2008 : BELARUS : L'opposition a organisé samedi 26 avril 2008 un meeting à l'occasion du 22e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl en Ukraine, le 26 avril 1986, et a condamné les autorités qui "dissimulent les conséquences de cette tragédie" et dénoncé "le projet de construction d'une centrale nucléaire en Biélorussie".

ANNEE 2006


Jeudi 20 avril 2006 : UKRAINE : A quelques jours du 20e anniversaire de Tchernobyl, 26 avril 1986, l'organisation de défense de l'environnement, Greenpeace, a publié mardi 18 avril 2006, un rapport intitulé "Impacts sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl" qui contredit le rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), publié le même jour (lire notre édition du 19 avril 2006) sur la catastrophe de Tchernobyl, qui aura 20 ans le 26 avril 2006. Selon Greenpeace, plus de 90 000 personnes pourraient mourir de cancers consécutifs à la catastrophe nucléaire de Tchernobyl, alors que l'OMS fait état de 4 000 décès. Le rapport de Greenpeace, qui a été réalisé par 60 scientifiques du Bélarus, d'Ukraine et de Russie montre que "l'mpact sanitaire de la catastrophe de Tchernobyl, le 26 avril 1986, a "été largement sous-estimé par l'Agence internationale de l'énergie atomique" (AIEA). Selon l'AIEA, 4 000 des 600 000 "liquidateurs" venus de toute l'Union soviétique pour nettoyer les lieux de l'accident sont susceptibles de mourir de cancers liés aux radiations. Greenpeace conclut "que 200 000 décès dus à la catastrophe ont déjà été constatés ces 15 dernières années en Russie, au Bélarus et en Ukraine". Et d'ajouter : "A l'avenir, 270 000 cancers, dont 93 000 mortels, pourraient découler de la catastrophe.

Mercredi 19 avril 2006 : UKRAINE : A quelques jours du 20e anniversaire de Tchernobyl, 26 avril 1986, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié mardi 18 avril 2006 un nouveau rapport intitulé "Les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl sur la santé des populations : une vue d'ensemble" qui révèle que 5 000 personnes, enfants ou adolescents au moment de la catastrophe, ont été atteintes d'un cancer de la thyroïde. Quelque 4 000 autres cas pourraient être diagnostiqués dans les prochaines années. Immédiatement après l'accident, 116 000 personnes ont été évacuées de la zone contaminée. 230 000 personnes ont été évacuées dans les années qui ont suivi l'accident. Plus de 5 millions de personnes vivent toujours aujourd'hui dans des zones contaminées, précise l'OMS.


LES FAITS : 26 avril 1986 : Le réacteur N° 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl explose provoquant la pire catastrophe nucléaire jamais encore enregistrée. Un nuage radioactif s'est propagé sur toute l'Europe touchant principalement la Biélorussie, l'Ukraine et la Russie et faisant des milliers de morts. La centrale a été définitivement fermée en décembre 2000. Près de 6 millions de personnes continuent de vivre dans des zones contaminées, dont 2,3 millions d'Ukrainiens, 1,8 million de Russes et 1,6 million de Bélarusses, selon les chiffres de l'ONU. L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a publié (NDLR. 26 avril 2003) jeudi un rapport, intitulé "Tchernobyl 17 ans après" qui recense les nombreux cas de cancer de la thyroïde dus à la catastrophe et établit une carte de la contamination des sols français par le césium 137 en 1986. (Plus de détails : dossier de l'ONU sur la catastrophe de Tchernobyl ; les causes de la catastrophe de Tchernobyl). La direction de la centrale de Tchernobyl a confirmé que le sarcophage de béton, coulé sur le réacteur N° 4, risquait de s'effondrer. Mardi le ministre russe de l'Energie atomique, Alexandre Roumiantsev, avait annoncé que le sarcophage menaçait de s'effondrer. Il avait également mis en doute les capacités de l'Ukraine à surveiller efficacement le site. Source : www.fil-info-france.com/Edition du 26 avril 2003


L'ACTUALITE avec
www.fil-info-france.com


Vendredi 29 avril 2005 : FRANCE : JUSTICE - ECOLOGIE :
Le député Vert Noël Mamère a annoncé avoir saisi la Cour européenne des droits de l'homme CEDH de Strasbourg, après avoir été condamné définitivement pour diffamation en 1999 envers le professeur Pierre Pellerin, alors directeur du Service central de protection contre les rayonnements ionisants (SCPRI). Noël Mamère avait reproché à ce haut fonctionnaire d'avoir minimisé les conséquences de la catastrophe de Tchernobyl du 26 avril 1986, qui indiquait que le nuage ne franchirait pas les frontières. "La décision a été confirmée en appel, puis en cassation. Une condamnation toujours inscrite au casier judiciaire de Noël Mamère qui dénonce : "Il y a aujourd'hui un homme politique condamné par les tribunaux français pour avoir simplement dit que nous étions face à un mensonge d'Etat".

Mercredi 27 avril 2005 : Des centaines de parents et de proches de victimes de la catastrophe de Tchernobyl ont déposé des fleurs et allumé des bougies mardi devant le monument érigé dans la capitale Kiev à l'occasion du 19ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de la centrale de Tchernobyl, le 26 avril 1986. Dans une déclaration publiée mardi pour marquer le 19e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl, le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a exhorté la communauté internationale "à fournir l’aide financière nécessaire aux programmes destinés à assister les communautés traumatisées par la catastrophe de Tchernobyl à retrouver leur autosuffisance et aider les familles à mener une vie normale et saine dans les zones touchées". Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) a publié un nouveau rapport, qui note que les populations vivant à proximité du site de Tchernobyl ne disposent pas toujours des informations dont elles ont besoin pour vivre en bonne santé et sont au contraire exposées aux méprises concernant radiation et état de santé. Plus de détails : Page des Nations Unies sur la catastrophe Tchernobyl ; L'accident de Tchernobyl ; Le nuage de Tchernobyl ; CRIIRAD Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (Tchernobyl) ; Etude du risque de cancer de la thyroïde 15 décembre 2000 ; CANCERS DE LA THYROÏDE EN FRANCE ET ACCIDENT DE TCHERNOBYL (2001) ; Questions de santé - Iode et thyroïde

Lundi 25 avril 2005 : FRANCE : Environ 10 000 personnes selon les organisateurs, entre 4 et 5 000 selon la police, ont constitué à Nantes une fresque humaine dénonçant le nucléaire, pour marquer les 19 ans de la catastrophe de Tchernobyl, qui a eu lieu le 26 avril 1986. Les manifestants ont physiquement constitué le message suivant : "Le nucléaire tue l'avenir, sortons-en". Environ 330 personnes étaient nécessaires pour représenter chaque lettre du message. Chacune portait un carré de papier noir ou orange tourné vers le ciel.

Mercredi 30 mars 2005 : FRANCE : JUSTICE : Une expertise remise au juge d'instruction Marie-Odile Bertella-Geffroy qui avait été saisie en juillet 2002 d'une information judiciaire contre X pour "atteintes involontaires à l'intégrité physique par manquement délibéré à une obligation de sécurité ou de prudence" suite aux effets supposés de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl de 1986, étayerait la thèse du "mensonge d'Etat". Le nuage de Tchernobyl ne se serait pas arrêté aux frontières de l'hexagone, grâce à un anticyclone, contredisant les autorités qui avaient alors affirmé qu'il n'y avait pas de risque pour la santé des Français. C'est ce que dénoncerait ce nouveau rapport d'experts qui porte sur le passage en France entre le 30 avril et le 5 mai 1986, du nuage issu de l'explosion de la centrale nucléaire, en Ukraine. Selon les experts, le physicien nucléaire Paul Genty et Gilbert Mouthon, les autorités auraient notamment minimisé l'ampleur des mesures effectuées. C'est donc sur la base de documents saisis lors de perquisitions dans des ministères et organismes impliqués dans la prévention du risque nucléaire, qu'ils ont constaté que les mesures de radioactivité effectuées à l'époque par les autorités françaises, EDF, la Cogema ou la gendarmerie nationale étaient beaucoup plus élevées que celles diffusées à la presse et à l'opinion publique. Depuis, plusieurs centaines de personnes souffrant de cancers ou d'affections de la thyroïde (Glande située à la base du cou, qui sécrète des hormones riches en iode) qu'elles imputent au passage du nuage ont déposé plainte. Plus de détails : Page des Nations Unies sur la catastrophe Tchernobyl ; L'accident de Tchernobyl ; Le nuage de Tchernobyl ; CRIIRAD Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (Tchernobyl) ; Etude du risque de cancer de la thyroïde 15 décembre 2000 ; CANCERS DE LA THYROÏDE EN FRANCE ET ACCIDENT DE TCHERNOBYL (2001) ; Questions de santé - Iode et thyroïde

Lundi 26 avril 2004 : Commémoration du 18ème anniversaire de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Plus de détails : 26 avril 1986 - 26 avril 2003 : 17ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl : rapport complet de l'IRSN (format PDF à télécharger) ; dossier de l'ONU sur la catastrophe de Tchernobyl ; bilan humain de la catastrophe de Tchernobyl (nombreux liens) ; les causes de la catastrophe de Tchernobyl ; Dossier Tchernobyl ; Tchernobyl chronologie des événements

Samedi 27 avril 2002 : Des milliers de personnes ont commémoré hier le 16è anniversaire de l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Entre 15 000 et 30 000 Ukrainiens avaient trouvé la mort dans cette catastrophe. 3 millions de personnes souffrent aujourd'hui de cancers de la thyroïde et de problèmes de santé divers liés aux radiations. La contamination de la terre et de l'eau continuent chaque jour à alourdir ce bilan.


Plus de liens :

La catastrophe de Tchernobyl : Contamination des sols, de la chaîne alimentaire et des populations
CRIIRAD : Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité
Point sur les conséquences sanitaires de la catastrophe de Tchernobyl CEA Septembre 2005



Retour Sommaire


 
 
 


QUOTIDIEN
INDEPENDANT

( ! ) Liens en bleu
CONDITIONS D'UTILISATION



> Retour à l'index ?
> Fil info par email ?
> Fil info sur votre site ?
> Rechercher sur ce site ?

HIER PASSIF ?
AUJOURD'HUI ACTIF !
DEVENEZ CORRESPONDANT
de PRESSE (bénévole)
Vous disposerez
librement
de votre page Internet...
Voir conditions
d'obtention
de la carte :
ICI

- Publicité -




 


Copyright Fil-info-France